invendable

invendable

invendable [ ɛ̃vɑ̃dabl ] adj.
• 1764; de 1. in- et vendable
Qui n'est pas vendable, ne peut trouver d'acheteur. Stocks invendables.

invendable adjectif Qui n'est pas vendable : Marchandises invendables.invendable (synonymes) adjectif Qui n'est pas vendable
Synonymes :
- inaliénable
Contraires :

invendable
adj. Qu'on ne peut réussir à vendre.

⇒INVENDABLE, adj.
A. — Qu'on ne peut pas vendre. Meuble, toile, poésie invendable; biens, livres, produits invendables; éviter la constitution de stocks invendables. Mon oncle m'a laissé dix lieues carrées de pays invendables, voilà pourquoi je possède encore cette habitation (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 380). Pour ce qui est des mourants de faim, on leur expédiera de la morue invendable, des farines avariées, des conserves en putréfaction (BLOY, Journal, 1902, p. 97). La librairie Grasset m'a demandé courtoisement ce qu'elle devait faire des brochures dont le dépôt, invendu, invendable, encombrait ses magasins (MARTIN DU G., Souv. autobiog., 1955, p. LV).
Emploi subst. Le réduit des repas, il servait en plus, pour la lessive et pour garer les rogatons... Y en avait des monceaux, des piles... Ceux qu'étaient pas rafistolables, les invendables, les pas montrables, les pires horreurs (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 61).
DR. Qu'on n'a pas le droit ou le pouvoir de vendre. Quand le notaire du Havre recevra les papiers établissant que mes pauvres sœurs du Pérou sont bien mortes, la somme déposée à leur nom nous reviendra, directement. — En titres invendables. — Justement non. En titres que l'on peut, c'est le notaire qui me l'a dit, vendre tout de suite et dans des conditions avantageuses (DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p. 47).
B. — [En parlant d'un aut.] Dont les œuvres ne se vendent pas. Invendable alors, plus que jamais! on ne t'éditera même plus et ce sera rudement beau si tu obtiens une sépulture! (BLOY, Journal, 1904, p. 230).
Emploi subst. Tu sera invendable à perpétuité, l'invendable, dans tes livres aussi bien que dans ta personne, et ainsi se réalisera tout à fait la séparation, naturellement désirée par toi, d'avec les vendeurs et les gens à vendre (BLOY, Journal, 1904p. 229). Je préfère annoncer à mes amis Paul Valéry, Valery Larbaud, Claudel, Gide, entr'autres, et, par-dessus les nuées et les ombres, au cher Proust, qu'ils se vendent admirablement. Que cette indication permette à quelques invendables de se reconnaître (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 81).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) 1764 « qu'on ne peut vendre » (VOLTAIRE, Dictionnaire philosophique, s.v. banqueroute ds LITTRÉ); b) 1873 dr. (Lar. 19e); 2. 1904 « dont les œuvres ne se vendent pas (d'un auteur) » (BLOY, loc. cit.). Dér. de vendable; préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 23.

invendable [ɛ̃vɑ̃dabl] adj.
ÉTYM. 1764; de 1. in-, et vendable.
1 Qui n'est pas vendable, qui ne peut trouver d'acheteur. || Ces marchandises sont invendables. || Meuble invendable. || Des rossignols, des vieilleries invendables.
0 (…) la multitude des marchands, qui ne pouvaient ou qui ne voulaient pas payer, la quantité d'effets invendus ou invendables (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Banqueroute.
N. m. || Un invendable (surtout plur.) : chose invendable.
2 (1873). Dr. Qu'on n'a pas le droit de vendre.
3 (Personnes). Dont les œuvres ne se vendent pas. || Un romancier talentueux, mais invendable.N. || Un, une invendable.
CONTR. Vendable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • INVENDABLE — adj. des deux genres Qu on ne peut vendre. Cette terre est invendable. Ces marchandises sont invendables …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INVENDABLE — adj. des deux genres Que sa mauvaise qualité empêche de vendre. Cette terre est invendable. Ces marchandises sont invendables …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • invendable — (in van da bl ) adj. Qu on ne peut vendre. •   La multitude des marchands qui ne pouvaient ou qui ne voulaient pas payer la quantité d effets invendus ou invendables, VOLT. Dict. phil. Banqueroute.. ÉTYMOLOGIE    In.... 1, et vendable …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vendable — [ vɑ̃dabl ] adj. • 1249; de vendre ♦ Qui peut être vendu. Ces vieux livres sont encore vendables. ⊗ CONTR. Invendable. ● vendable adjectif Qui peut être vendu. ● vendable (synonymes) adjectif Qui peut être vendu. Contraires …   Encyclopédie Universelle

  • Leon Bloy — Léon Bloy Léon Bloy Léon Bloy en 1887, à 41 ans. Autres noms « Le mendiant ingrat » Activité(s) …   Wikipédia en Français

  • Léon Bloy — en 1887, à 41 ans. Autres noms Le mendiant ingrat Le pèlerin de l absolu Activités …   Wikipédia en Français

  • Système familial pyrénéen — Le concept de maison, au sens pyrénéen traditionnel, se relie parfaitement à celui de famille souche. Dans le système de famille souche rencontré dans le Sud Ouest de la France, le droit coutumier reposait sur un système particulier dit « à… …   Wikipédia en Français

  • Life Racing Engines — Pour les articles homonymes, voir Life (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • rossignol — [ rɔsiɲɔl ] n. m. • 1165; a. provenç. rossinhol, du lat. pop. °lusciniolus, class. lusciniola, dimin. de luscinia, r par dissimilation du l initial 1 ♦ Oiseau passereau (turdidés), de petite taille, au chant varié et très harmonieux. Le chant du… …   Encyclopédie Universelle

  • surplus — [ syrply ] n. m. • v. 1090; de sur et plus 1 ♦ Ce qui excède la quantité voulue. ⇒ excédent, excès, reste. Le surplus d une somme d argent. En surplus. ⇒ supplément. ♢ Écon. Excédent de l offre par rapport à la demande, conduisant à une baisse… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”